Visite de la Qatar National Library

Découverte de la toute récente bibliothèque nationale: la Qatar National Library, inaugurée en janvier dernier, qui est devenue en quelques mois un incontournable culturel à Doha. Implantée dans le quartier d’Education City où sont installées bon nombre d’universités étrangères, la bibliothèque est une magnifique réussite architecturale.

De l’extérieur le bâtiment est surprenant, c’est un jeu de formes géométriques avec des ouvertures en parallélépipèdes rectangles qui offrent un espace intérieur surprenant et très lumineux. La distribution des rayons est organisée en escaliers de part et d’autre de l’espace central, qui offre un autre jeu de formes avec d’énormes cubes de marbre implantés en sous-sol qui ne sont pas plafonnés et qui hébergent la partie musée avec l’Heritage Library, par ailleurs magnifiquement fournie.

La bibliothèque offre également des espaces de travail divers avec des équipements dernière génération, une bibliothèque spécialisée pour les enfants, un restaurant et quelques cafés, une mosquée, des espaces de conférences ou encore de lecture plus ou moins décontractés et son musée!

Une belle découverte pour petits et grands, qui constitue une sortie un peu différente pendant ces fortes chaleurs! Ces 42000m2 climatisés, malgré leur finalité de base sont assez adaptés pour dépenser mes p’tits gars! En effet, on n’y tourne pas uniquement des pages, on grimpe les marches, on fait un parcours ludique autour d’une œuvre littéraire, on y déguste de très bons burgers, on admire de très beaux livres anciens, on se balance sur de jolis fauteuils suspendus en forme de bulles transparentes ou encore on s’installe sur des tabourets hauts devant lesquels défilent sur un comptoir des ouvrages « best sellers » présentés sur un rail…

En 3 mots, la Qatar National Library est une aventure culturelle à la qatarie;) qui constitue d’ailleurs la dernière fierté du Qatar!

Publicités

The Pearl et ses marinas

The Pearl est un quartier emblématique de Doha: un chapelet d’îles artificielles reproduisant 3 perles encore dans leur coquillage. Il fallait bien ça à l’ancien port de pêcheurs de perles!;)

The PearlComme sa grande sœur dubaïote, The Pearl est une extension sur la mer construite de toute pièce par l’homme. Elle est composée de divers quartiers dont le plus développé aujourd’hui est Porto Arabia, qui abrite la plus grande marina de Doha. Elle accueille d’énormes yachts et de nombreux pontons vacants… Hélas malgré un site relativement bien aménagé et un potentiel énorme The Pearl manque de vie. La Croisette qui longe les 31 tours d’habitations qui entourent Porto Arabia est bordée de terrasses de restaurants, cafés et boutiques de luxe mais il n’y a pas foule. Cependant c’est un joli lieu de balade, sécurisé pour les enfants où il fait bon se balader en dehors de l’agitation habituelle de Doha.

AE910FE3-45B0-4760-B7F4-34CD8EF95439

D86150C4-672C-4427-A278-485D93B4B6CA

Viva Bahriya est une autre perle encore en construction avec de nombreuses tours sortant de terre. Le bout de l’île offre quant à lui de somptueuses villas avec plages privées et environnement très privilégié. Le petit plus: à l’extrémité de Pearl, il y a un pont dont l’accès est contrôlé qui dessert un chapelet d’îles nommé « Isola Dana » abritant des propriétés privées, inaccessibles au grand public.

Qanat Quartier que j’ai déjà présenté donne la touche italienne alors que Medina Central serait plutôt espagnol. Bref, un heureux mélange offrant une parenthèse hors du temps où voitures de luxe s’exhibent, qataris et expatriés se baladent en famille et consomment à la ville comme à la plage.

Sans oublier que The Pearl héberge en son centre une immense usine de froid pour alimenter l’ensemble des résidences, villas, hôtel (il n’y en a qu’un sur Pearl mais pas des moindres: l’immense Marsa Malaz Kempinski) et autres en climatisation! Une démesure version qatarie qui devait au démarrage du projet accueillir plus de 20 000 logements (soit 45000 personnes), une ville en soi! Un incontournable à Doha.

Compétitions sportives de haut niveau à gogo: Open de Tennis, compétitions équestres, Coupes et Championnats du Monde multiples

Au Qatar, il y a 2 jours fériés (en dehors des Eids, fêtes religieuses marquant la fin du Ramadan): la Fête Nationale du 18 décembre et le National Sport Day du 13 février.

Une journée pour célébrer le S-P-O-R-T!

En effet, le Qatar a fait le choix stratégique de miser sur les événements sportifs d’envergure internationale.

Nous avons d’ailleurs eu la chance d’être spectateurs de plusieurs d’entre eux. Récemment avec les tournois de tennis: début janvier à l’Exxon Qatar Open, tournoi masculin ATP et le week-end dernier le Qatar Total Open, tournoi féminin WTA! Joli spectacle avec des têtes d’affiche impressionnantes!

Côté équitation,  les compétitions sont toutes aussi prestigieuses: l’Emir’s Sword Cup fin février, la finale des Championnats du Monde de sauts d’obstacles pour ne citer que ces 2 ci!

On en parle beaucoup, le Qatar accueillera la Coupe du Monde de football en 2022 mais avant cela il y aura aussi en Octobre 2018 les Championnats du Monde de Gymnastique Artistique et en Novembre 2019 les Championnats du Monde d’Athlétisme.

Les infrastructures sont incroyables, nouvelles générations, pour la plupart flambant neuves et très souvent vides. L’information sur ces événements est assez peu relayée localement et le sport ne semble pas trop intéresser les locaux.

Enfin… sans parler des sports mécaniques, le dune bashing en 4×4 V8 bi-turbo a un succès fou et rempli le désert tous les week-ends de novembre à avril;)

Pour faire le pendant avec les pays voisins, Dubaï a opté pour le tourisme de masse alors que Abu Dhabi a choisi la culture avec le Louvre entre autres. Profitons donc de ces événements incroyables!

Sportivement vôtre depuis Delhi;)

Lancement de L’Atelier by Tangerine

Le début d’une nouvelle année est un temps propice aux nouveautés, bonnes résolutions, projets et envies en tout genre. L’occasion pour moi de vous annoncer le lancement de L’Atelier by Tangerine au dernier trimestre 2017.

J’en profite donc pour vous souhaiter MES MEILLEURS VŒUX POUR 2018! Que cette nouvelle année soit créative et festive!

img_5035

Et je vous conte le début de cette nouvelle aventure…

Au gré des expatriations et des pays découverts, j’ai toujours des envies de création! Le Qatar et ses souqs m’ont inspirée. J’ai eu un vrai coup de cœur pour un tissu local, dégoté au Souq Wakif. Constituée de 5 bandes de couleurs différentes (vert, noir, rouge, bleu et jaune), cette toile de tente qatarie est devenue la touche que l’on retrouve sur mes produits, le fil rouge de L’Atelier By Tangerine – Made in Doha;).

img_4430

Pour tout vous dire, il y a 2 tissus qui m’ont séduites, l’un à fines rayures que je viens de vous présenter et un deuxième à larges bandes, également composé de ces 5 couleurs, que j’exploite pour mes cabas!

En effet, l’univers de la marque est la famille avec de la déco, des accessoires et des jeux pour enfants: tipis, cabas, ballons d’éveil, rangements pour la maison et la voiture, etc.

Les tipis sont entièrement conçus avec cette toile solide et résistante contre le vent, le sable et le soleil. Utilisée pour les tentes qataries dans le désert, elle résistera forcément aux jeux de petits aventuriers et offrira un décor gai et coloré pour leurs chambres !

img_4505

Les cabas, sont donc l’exception puisque j’ai opté pour cette autre toile qatarie, toute aussi résistante et gaie. Des sacs grand format pour accompagner les sorties à la plage ou les après-midi à la piscine, idéal pour emmener les affaires de toute la famille (crème solaire, bouées, serviettes and co).

img_3490

Des paniers/pochons de rangement de différentes tailles qui sont assortis aux tipis et que l’on peut utiliser aussi bien dans la cuisine que dans une salle de bain ou une chambre.

Des balles d’éveil, autrement appelées balles à ballons, à destination des tout-petits! 5 pans de tissus différents (dont la fameuse toile rayée) constituent ces balles que l’on remplit d’un ballon de baudruche et d’un grelot. Cadeau parfait à glisser dans une enveloppe ou jeu idéal à emmener dans ses bagages lorsque l’on voyage puisque très peu encombrant!

img_3471

Et pour finir, un rangement multi-poches pour voiture, pour que ces petits chéris aient à porter de mains: gourde, goûter, livre, activités diverses, jeux, petites voitures, poupées ou doudou! Un indispensable pour les occuper lors de longs trajets ou juste quand il y a beaucoup de trafic et de longues attentes aux feux rouges…

img_4261

Suivez les actualités et nouveautés de L’Atelier by Tangerine sur les comptes Facebook et Instagram! Si vous aimez ces créations, merci de liker mes pages;)

 

Doha et sa grande Mosquée

Nous vivons à moins d’un kilomètre de la Grande Mosquée de Doha, alors une visite guidée s’imposait… l’une de mes premières découvertes culturelles quelques mois après mon arrivée ici.

B37818B1-04E9-454D-AC55-FAB685DBD47E

Créée en 2011, la Mosquée Imam Abdul Wahhab est impressionnante par sa taille et sa position dominante sur les buildings de West Bay. Elle fait partie des 1700 mosquées éparpillées à travers la ville (sans compter les mosquées mobiles!), qui cernent tous les quartiers et rappellent aux fidèles les prières quotidiennes. L’appel à la prière a lieu pour les 5 prières quotidiennes à 2 reprises pour chacune. Le Muezzin appelle d’abord tous les fidèles pour annoncer le début éminent de la prière et réitère 15 à 20 minutes plus tard son chant, pour annoncer aux fidèles, venus priés, que la prière démarre. Les prières durent 5 minutes, à l’exception de la prière de fin de matinée du vendredi, jour sacré de la semaine.

Les heures des prières sont déterminées par la position du soleil et évoluent donc de quelques minutes au fil des jours. Cependant, les 5 temps forts de la journée sont à l’aube (Soubh), lorque le soleil est au zénith (Dohr), l’après-midi (Asr), au coucher du soleil (Magrheb) et à la tombée de la nuit (Ichaa). Le muezzin retentit également en pleine nuit, avant l’aube… pour ainsi dire beaucoup de chants tout au long de la journée et de la nuit.

Architecturalement, la grande Mosquée est composée d’une centaine de dômes, d’une immense cour intérieure, de salles de prière, dont une est réservée aux femmes, même si généralement, les hommes prient à la Mosquée alors que les femmes prient à la maison. Quant aux enfants, ils peuvent commencer à venir à la Mosquée dès leur septième anniversaire et à partir de 10 ans, ils doivent commencer à prier.

L’incroyable Musée d’Art Islamique

Plus communément appelé M.I.A., le Musée d’Art Islamique de Doha est une pure merveille architecturale et culturelle. Un incontournable du Qatar!

IMG_2636

L’architecte américain IM Pei (Pyramide du Louvres) en 1997 à 80 ans, puise son inspiration sur l’art islamique en voyageant dans le monde arabe pendant 6 mois.

Le musée est bâtit sur une île artificielle créée spécialement pour l’accueillir. 45000 m² entourés d’eau, installés dans la baie de Doha, dominant sa célèbre Corniche et ses Dhows traditionnels (voiliers arabes en bois, bien connus dans le Golfe).

IMG_5592

De forme carrée avec une superposition d’octogones pour faire référence aux fontaines d’ablution, tout dans son architecture renvoie à l’art islamique et à la religion, rien n’a été laissé au hasard. Mis à part, peut-être, le regard voilé d’une femme que l’on peut percevoir sur la façade du bâtiment lorsqu’il est éclairé la nuit…

4930348E-5AEA-4F16-AB1B-C36B4D3CC283

Autres références à l’art islamique:

– le jeu de clair-obscure entre le hall monumental très clair et lumineux en pierre blanches de Bourgogne et les galeries d’exposition qui sont assez sombres. Les parois des murs sont recouverts de granit des USA et d’un magnifique bois brésilien,

– le lustre principal est monumental, une oeuvre d’art à part entière, circulaire et ajouré de moucharabieh,

– les demi-coupoles au plafond, comme dans les mosquées,

– l’ouverture sur la Mecque, même si en réalité cette ouverture est ici tournée vers le poumon économique de Doha: West Bay.

Les pièces exposées retracent toute l’histoire des dynasties arabes allant des Omayades, une grande famille arabe de la Mecque, installée à Damas, en 610, à la dynastie des Abbassides (installée à Bagdad) qui donna naissance à l’un des arts majeurs de l’art islamique: la calligraphie. La dynastie Fatimide (des chiites), qui a créé le Caire, excelle dans l’art du textile, du verre, de l’or, du cristal de roche. L’art islamique a également subi de fortes influences chinoises avec la dynastie des Seldjoukides (des mongols islamisés), qui introduisirent l’art chinois dans l’art islamique. Et enfin, l’Empire Ottoman signe la fin de la civilisation islamique.

Quelques rappels sur l’art islamique:

– Un art utilitaire et esthétique, où l’aspect pratique se mêle à la plastique des pièces.

– Il n’y a pas de représentation humaine et animalière dans les lieux de cultes mais on en retrouve dans l’art en général (tapis, peinture, joaillerie, etc.).

– Les arabesques (motifs arabes) sont une multiplication très dense de représentations végétales à l’infini.

– Excelle dans l’ivoire et le métal.

Enfin, petit détail qui a son importance et donne encore plus d’attrait à ce très beau lieu, le MIA accueille en son sein un restaurant d’Alain Ducasse;)

Sans oublier le Parc du MIA et ce spot magique pour boire un lemon mint tout en admirant les tours de West Bay…

B023B33D-6F25-4D88-9321-246C596F46C2

Et aussi cette terrasse de fontaines, comme suspendue sur l’eau de la baie.

Bref, un incontournable où il fait bon s’évader…

 

 

Qanat Quartier de The Pearl: une autre touche vénitienne à Doha

Les photos parlent d’elles-mêmes… jolie reproduction grandeur nature de canaux vénitiens, couleurs chaudes et gaies, quartier sécurisé avec plage privée, lieu préservé très peu peuplé, dommage!

Agréable balade dominicale, le vendredi ou le samedi;) avec la sensation d’être ailleurs… sensation de douce irréalité!

IMG_2621